retaccAAEIP.gif (56740 octets)

ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L’INSTITUT PASTEUR

Visioconférence du 16 mars 2017

 

La microbiologie : hier, aujourd'hui et demain

Pascale Cossart, MD, PhD
Professeur de classe exceptionnelle, directrice de l’unité des Intéractions bactéries-cellules à l'Institut Pasteur (Paris) et Secrétaire Perpétuel de l’Académie des Sciences

Après avoir poursuivi des études de Chimie à Lille, Pascale Cossart obtient un Master of Science à l’Université de Georgetown à Washington (1971). Puis de retour en France, elle obtient sa thèse à Paris à l’Institut Pasteur (1977). Elle y a réalisé toute sa carrière. Elle est devenue chef de l’unité des Interactions Bactéries-Cellules qui est aussi une unité Inserm et une unité INRA en 1991. Après avoir étudié les interactions ADN-protéines, chez la bactérie E. Coli, elle commence en 1986 à étudier les bases moléculaires et cellulaires des infections bactériennes en prenant comme modèle la bactérie pathogène Listeria monocytogenes. Pascale Cossart est une pionnière dans le domaine de la microbiologie cellulaire. Ses recherches ont mené à une série de nouveaux concepts en biologie des infections, ainsi qu’en biologie cellulaire, en épigénétique, et aussi en microbiologie fondamentale (en particulier en biologie des ARN). Ses contributions ont été reconnues par de nombreux prix internationaux, dont le Prix Lounsbery (1998), le prix l’Oreal-UNESCO (1998), le Prix Robert Koch (2007), le Prix Louis Jeantet (2008), le Prix Balzan (2013). Elle est membre de l’Académie des Sciences depuis 2002, et aussi membre associé étranger de la National Academy of Science (2009), de l’Académie allemande Leopoldina (2001), de la Royal Society (2010) et de la National Academy of Medecine (2014).
Depuis janvier 2016, elle est Secrétaire Perpétuel à l’Académie des Sciences.


- Listeria monocytogenes, un modèle exceptionnel en biologie des infections
https://youtu.be/G2dvrHEJCU4

- Cossart P. (2016). La Nouvelle Microbiologie, des microbiotes aux CRISPR, Editions Odile Jacob Sciences. Cossart P. (2011).

Les "microbes" ne sont plus ce qu’on pensait qu’ils étaient ! La microbiologie a radicalement changé de visage ces dernières décennies : les microbes, en particulier les bactéries, sont d’une grande diversité, bien plus souvent bénéfiques que pathogènes, vivant en sociétés complexes, capables de communiquer entre eux, d’interagir et de participer à des symbioses avec les organismes qu’ils colonisent.
Chez la plante, l’animal ou l’homme, le rôle des biofilms et des microbiotes, véritables sociétés de bactéries, est enfin reconnu, et les stratégies des Listeria, salmonelles et autres staphylocoques dorés, d’une incroyable sophistication, dévoilent peu à peu leurs secrets.
C’est d’ailleurs en étudiant le système immunitaire d’une bactérie qu’a été mis au point le système CRISPR/Cas9, couteau suisse moléculaire puissant permettant d’"éditer" l’ADN à la manière d’une machine à traitement de texte.
Les bactéries ? Des êtres vivants en pleine révolution ! De la résistance aux antibiotiques aux bactéries luminescentes du calamar, de l’éradication des moustiques vecteurs du paludisme aux bactéries "terroristes" et aux mystères du microbiote intestinal, c’est à un tour d’horizon très complet de la microbiologie qu’invite ici Pascale Cossart.
Ce livre s’adresse à tous ceux qui veulent découvrir le monde fascinant des bactéries, y compris les non-scientifiques !

- Cossart P. (2011). Illuminating the landscape of host-pathogen interactions with the bacterium Listeria monocytogenes. Proc Natl Acad Sci USA, 108:19484-91


Vous pouvez télécharger le diaporama de la conférence en cliquant ici.

Pour inscription à la visioconférnce ou tout renseignement merci d'envoyer un courriel à : jean-luc.guesdon@aaeip.fr