retaccAAEIP.gif (56740 octets)

ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L’INSTITUT PASTEUR

Visioconférence du 20 juin 2018

 

Comprendre l'hétérogénéité des macrophages tissulaires et son impact sur la réparation tissulaire.

Elisa Gomez-Perdiguero (Institut Pasteur, Paris)


 

Résumé :

Parmi les cellules responsables de l’immunité innée, les macrophages sont des cellules phagocytaires présentes dans tous les tissus où ils constituent le premier niveau de défense contre les pathogènes. Alors que la plupart des cellules hématopoïétique se renouvellent à partir de cellules souches hématopoïétiques (CSH), les macrophages « résidents » tissulaires ont une origine embryonnaire et ils sont maintenus chez l’adulte indépendamment des CSH. Ceci représente un changement de paradigme dans la biologie des macrophages, avec deux lignages indépendants qui coexistent dans la plupart des tissus adultes : les macrophages « recrutés » dérivées des CSH et les macrophages « résidents » indépendants des CSH. Deux des questions majeures du domaine sont de comprendre comment les macrophages résidents « s’auto-maintiennent » dans les tissus et si ils remplissent des fonctions spécifiques, en particulier pendant la réparation tissulaire et la régénération. Les macrophages ont les propriétés intéressantes de pouvoir proliférer et exercer des fonctions sécrétoires et phagocytaires, comme l’élimination de cellules apoptotiques et sénescentes, au moins à l’échelle de la population. Ils sont donc des candidats intéressants pour moduler la réparation tissulaire et contribuer au microenvironnement inflammatoire lié au vieillissement.

 

Vous pouvez télécharger le diaporama de la conférence en cliquant ici (fichier pdf) ou là (fichier pptx).

Pour inscription à la visioconférnce ou tout renseignement merci d'envoyer un courriel à : jean-luc.guesdon@aaeip.fr