retaccAAEIP.gif (56740 octets)

ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L’INSTITUT PASTEUR

Visioconférence du 17 novembre 2022

 

Vaccins et thérapies à base d'ARN messager synthétique.

Steve PASCOLO

Biographie :

Formé comme immunologiste à l’Institut Pasteur (Paris, France), le Dr Steve Pascolo a utilisé des modèles de souris pour tester et développer des vaccins à base d’ARN messager synthétique (injection directe d’ARNm) pendant son post-doc à Tübingen, en Allemagne, de 1998 à 2000. En 2000, il a cofondé CureVac avec le Dr Hoerr et le Dr von der Mulbe. Steve Pascolo a été directeur scientifique de la société de 2000 à 2006, développant la technologie, mettant en œuvre la première production pharmaceutique (GMP) d’ARN messager synthétique au monde et réalisant les premières études cliniques mondiales dans lesquelles des humains (dont lui-même) ont reçu des injections d’ARN messager transcrit in vitro.
En 2006, il rejoint le service d’oncologie de l’hôpital universitaire de Zurich, en Suisse, et poursuit le développement d’immunothérapies basées sur l’ARN. En 2008, il a fondé Miescher Pharma pour soutenir ces travaux.
En 2017, le Dr Pascolo a mis en place à Zurich une plateforme académique d’ARN messager. En collaboration avec plusieurs départements de recherche et cliniques de Zurich, il optimise, teste et met en œuvre des vaccins et des thérapies à base d’ARN messager.

Résumé :

Bien que les vaccins à ARNm synthétique aient été publiés en 1993 (Prof Meulien, France), leur développement a été entravé par le préjugé associé à la fragilité supposée de l'ARNm. En réalité, l'ARNm est une biomolécule très robuste (il peut être chauffé jusqu'à 90 degrés, congelé, lyophilisé), facile à fabriquer même à grande échelle et capable de conduire à une expression protéique puissante une fois administré nu ou dans des formulations de nanoparticules.
Depuis 2000, des investissements privés dans des entreprises (par exemple CureVac dès 2000, BioNTech dès 2008, et Moderna dès 2011) ont permis de développer le potentiel des thérapies à base d'ARNm.
La sécurité, la polyvalence et l'efficacité des vaccins à base d'ARNm synthétique ont été démontrées lors de la pandémie de COVID-19 : moins d'un an après la publication de la séquence du SRAS-CoV-2, un vaccin à ARNm contre le COVID-19 a été approuvé et commercialisé. D'autres vaccins à ARNm (contre les maladies infectieuses et le cancer) sont en cours de développement clinique et devraient être approuvés dans les années à venir. En outre, des thérapies à base d'ARNm synthétique utilisant des formulations non immunogènes d'ARNm sont en cours de développement.
Ainsi, le potentiel de l'ARNm synthétique en médecine commence tout juste à être dévoilé et cette biomolécule polyvalente devrait être l'ingrédient pharmaceutique actif de nombreux futurs médicaments prophylactiques et thérapeutiques.

 

L'enregistrement de la visioconférence est disponible en cliquant ici ou en copiant le lien ci-dessous :

https://youtu.be/2QSxpa9Qnoc